Vous êtes ici : Accueil > Ouvertures > Archives

Archives

 Le stage de Mathématiques en seconde

Le département de Mathématiques propose le "stage de mathématiques de seconde". Celui-ci a  lieu sur le campus de l'Université Lille 1, durant une semaine en juin et pendant les épreuves du baccalauréat.

Parmi les activités proposées : étude de problèmes incitants par petites équipes, exposés/cours/ateliers conçus autour une démarche de recherche, visite du service multimedia, rencontres avec des universitaires, etc.

Le programme 2015

 

La finale du Rallye Mathématiques des Collèges

Nous accueillons sur le campus de l'Université Lille 1 au bâtiment M1 plus de cent équipes (400 élèves) accompagnées d'enseignants et parents.

L'IREM organise depuis de nombreuses années la finale du Rallye Mathématiques des Collèges.

En 2015, 108 établissements de l'Académie de Lille et plus de 10 000 collégiens ont participé à ces épreuves.

La finale de la 23ème édition du Rallye Mathématique des Collèges a eu lieu : le samedi 13 juin de 13 h 00 à 18 h 30.

Nous avons accueilli sur le campus de l'Université Lille 1 au bâtiment M1 plus de cent équipes (400 élèves) accompagnées d'enseignants et parents.

Rappelons le principe de l'épreuve :

Répartis par groupes de quatre élèves (un de chaque niveau, de la classe de 6ème à la classe de 3ème), les équipes devront résoudre sept énigmes en logique, calcul mental, statistiques, géométrie etc. dans un temps donné de 15 minutes. Un adulte est chargé d'encadrer et d'arbitrer l'épreuve.

Les Journées Académiques de l'IREM de Lille

Les Journées Académiques de l'IREM de Lille se sont déroulées les 23 et 24 avril 2015 sur le campus de l'Université Lille 1.

Le thème retenu  est "Mathématiques et autres sciences ".

Fête des Maths - Faites des Maths

La manifestation s'adresse aux professeurs de mathématiques de collèges, lycées et classes préparatoires, aux élèves collégiens et lycéens, aux étudiants préparant les concours de CAPES et d'agrégation de mathématiques, à tout public.

La 8ème édition "Fête des Maths - Faites des Maths" a eu lieu le vendredi 25 mai 2012 à l'université Lille 1.

Secrétariat de l'IREM

Stéphanie NINIVE et Théodora YAMEOGO - Bâtiment M1 - Rez-de-Chaussée

+33 (0) 3 20 43 41 81/82

irem@univ-lille1.fr

Archives

 

25ème Congrès régional MATh-en-JEANS
Bâtiment M1 Université Lille 1 - Cité Scientifique - Villeneuve d'Ascq

Le 25ème congrès régional MATh.en.JEANS a eu  lieu le vendredi 21 et samedi 22 mars 2014 au bâtiment M1 sur le campus de Lille 1.

Manifestation organisée par le département de Mathématiques et l'association MATh.en.JEANS.

Ce congrès a accueilli 300 collégiens et lycéens accompagnés de leurs professeurs.

Ils ont présenté leurs travaux de recherche de l'année sous forme de stands et d'exposés.

Durant deux jours ils ont pu confronter leurs idées et échanger avec le milieu scientifique.


MATH.en.JEANS est une association loi 1901 agréée par l’Éducation Nationale et soutenue par le CNRS dont le comité de parrainage comprend l'APMEP, la SMF et le Palais de la découverte. Les villes choisies cette année pour accueillir le congrès annuel sont Poitiers et Lille.
La manifestation est ouverte à tout public. Plusieurs centaines d'élèves (environ 800 !), collégiens et lycéens essentiellement, vont exposer aux autres élèves présents, venus de toute la France, leur travail de recherche sur des problèmes que leur ont soumis des enseignants-chercheurs en mathématiques. Les exposés donnés par les jeunes, les conférences proposées par les universitaires, les stands, les animations mettront à l'honneur les jeunes et l'esprit de recherche.

Olympiades de mathématiques

Mercredi 13 juin 2012 à 14h00, l'INRIA a organisé pour la 4ème année consécutive, la remise des prix des "Olympiades de mathématiques", en partenariat avec l'Académie, le département de Mathématiques (Université Lille1) et EuraTechnologies Développement.

Plus d'informations

Tour de France des Déchiffreurs

À l'initiative de l'Institut des Hautes Études Scientifiques (IHÉS), le Tour de France des Déchiffreurs (septembre 2011 - juin 2012) est un événement itinérant d'envergure nationale pour la promotion de la recherche en mathématiques auprès du grand public et des jeunes.

Séminaire Maths/Lettres - 29 mai 2012 - 16 h 30  Lille 1, Salle Cartan, Bâtiment M1 (Cité Scientifique)

 

 

Thème de la séance : Métaphysique des mathématiques

Vera Varjota Rodrigues (Université de Porto) "La métaphysique mathématique au haut Moyen Age : fortune du De aritmetica de Boèce".

Cette conférence est reportée à une date ultérieure.

 

Patrick Popescu-Pampu (Lille 1, Mathématiques) : "La dualité de Poincaré"

Cette conférence est confirmée.

Lorsqu'un phénomène est pressenti, sans qu'il soit encore formulable, ou bien lorsqu'une formulation est jugée trop pauvre, car n'ayant pas encore capté le phénomène étudié dans toute son ampleur, le mathématicien peut ressentir qu'il est guidé par un sentiment métaphysique. Hélas, la plupart du temps il ne reste pas de trace de ce processus dans les articles de recherche. Un contre-exemple important est constitué par Poincaré, qui n'attendait pas trop longtemps avant de publier ses nouvelles idées. Cela permet de suivre leur évolution à travers les étapes précédentes. J'illustrerai cela en suivant l'évolution de sa compréhension du phénomène de dualité qui porte son nom.

 

 

Séances précédentes :
12 avril 2012 - 16 h 30  -  Lille 3, Maison de la Recherche

Benjamin Straehli (Lille 3, Arts et Culture) : "Mathématiques et théories de l'harmonie au XVIIIe siècle"
Rossana Tazzioli (Lille 1, Mathématiques) : "Histoire des Mathématiques, XVIIIe-XIXe siècles". (La beauté intellectuelle des mathématiques") - un regard historique.

 

La « beauté intellectuelle des mathématiques » a été évoquée par Enrico Bompiani en parlant de la contribution de Guido Fubini à la géométrie différentielle projective. En effet, de l’Antiquité à nos jours, les mathématiciens n’ont pas hésité à se référer à une démonstration, ou parfois à toute une théorie mathématique, en utilisant l’attribut de « belle » ou « élégante ». Cependant, les critères esthétiques des mathématiciens ont changé à travers les siècles, de la même manière que le concept de rigueur ou encore que l’idée de système déductif.

Dans cet exposé, nous essayerons d’abord de mieux comprendre la signification de termes comme beauté, simplicité, élégance, ou harmonie à travers des exemples tirés de l’histoire des mathématiques. Ensuite nous nous concentrerons sur quelques cas concrets pour questionner le rôle de la beauté dans le progrès mathématique. En particulier, nous montrerons des exemples tirés des mathématiques du XXe siècle où la beauté mathématique a été évoquée pour justifier a posteriori une théorie pas encore acceptée, ou parfois utilisée comme argument pour privilégier une théorie par rapport à une autre.

 

Le mardi 20 mars 2012 à 16 h 30

à la Maison Européenne des Sciences de l'Homme et de la Société (MESHS) : 2, rue des Canonniers, 59000 Lille

(tél. : 0033/ (0)3 20 12 58 30 -  fax : 0033/ (0)3 20 12 58 31 - Métro : Lille Flandres)

Thème de la séance : "Perspectives mathématiques".

 

Conférence de Aziz El Kacimi (Université de Valenciennes, LAMAV, ISTV2,Le Mont Houy, Laboratoire de Mathématiques et de leurs applications) :
"Voyage au bout du tore".

Résumé : Richard Jefferies (écrivain anglais du 19ème siècle) disait que "Les heures pendant lesquelles nous sommes absorbés par la beauté sont les seules où nous sommes vivants." Il renforce cette conviction de Henri Poincaré qui, à son tour, disait que "Le mathématicien n?étudie pas les mathématiques pures parce qu?elles sont utiles ; il les étudie parce qu?il y prend plaisir, et il y prend plaisir parce qu?elles sont belles." Alors qu?y a-t-il de beau en mathématiques ? Les objets ? Les théorèmes, les démonstrations? ? Sans doute un peu de tout : les objets mathématiques d?abord, ensuite la façon dont ils sont liés, celle dont les résultats sont démontrés? Les exemples ne manquent pas. Nous avons choisi les courbes et les surfaces parce qu?elles sont de nature visuelle ; leurs allures respectives et leurs propriétés, parfois surprenantes, font émerger leur beauté singulière. Bien sûr, le tore en fait partie et occupe même une place de choix par certaines particularités qui lui sont propres (et qu?on tentera d?expliquer de façon élémentaire).

 

Conférence de Fiona McIntosh (Université Lille 3, Lettres Modernes ) : Exceptions et discordances : peut-on encore parler de beauté ?
 

Le jeudi 15 décembre 2011 à 16h00 à la MESHS

(Maison européenne de l'homme et de la société), 2 rue des Canonniers à Lille (métro gare Lille Flandres).

Le thème de la séance est PERSPECTIVES


Les conférenciers sont :

Mihai TIBAR (Lille 1, Mathématiques)  " Beauté et topologie ".  Même si le concept de beauté n'est pas bien défini puisqu'il s'agit d'une question de goût, l'esthétique s'efforce d'analyser et d'expliquer pour quoi certaines choses nous paraissent "belles". Au delà des arts, les mathématiques produisent des idées et des constructions qui peuvent induire une excitation intellectuelle voisine à la sensation de beauté. Au point que la viabilité des théories serait guidée par une certaine "beauté mathématique" encore moins définissable mais tout à fait présente depuis l'antiquité, ne serais-ce que citer la phrase "une théorie est vraie lorsqu'elle est belle" (ou bien "une formule ne peut être vraie si elle n'est pas belle"), attribuée , entre autres, à Platon, Poincaré, Einstein.
Dans notre exposé on essayera de relever des aspects artistiques et mathématiques d'un nombre d'idées et concepts plus ou moins récents venant principalement de la topologie.

Alison BOULANGER (Lille 3, Lettres modernes) " Pensée harmonique et mystique des nombres dans les années 1920-1930 "


Première séance en 2012, le 24 janvier 2012 à 17h00, Lille 1 département de Mathématiques, Salle CARTAN


Le thème de la séance est De la beauté : variations asymétriques

  • Gilles GODEFROY (Paris VI-CNRS, Mathématiques) " De l'autre côté du miroir "
  • Claudio MAJOLINO (Lille 3, Philosophie) " Phénoménologie de la beauté mathématique. Variations sur une variation " 

 

Vie de Mathématiciens

"Vie de Mathématiciens" est une production de l'université Lille 1, à l'initiative de l'Institut de Recherche sur l'Enseignement des Mathématiques de Lille et de l'Unité de Formation et de Recherche de Mathématiques avec le soutien de l'Espace Culture.

"Vie de Mathématiciens" est une exposition (20 panneaux) sur la vie des mathématiciens qui ont donné leur nom à un amphithéâtre ou à une salle des bâtiments M1, M2 et M3 ; bâtiments situés sur notre campus et destinés à l'enseignement des mathématiques et à l'accueil des enseignants-chercheurs.

Un exemplaire de cette exposition peut être gracieusement prêtée aux lycées, collèges, institutions ou associations qui souhaiteraient l'accueillir.

"Vie de Mathématiciens" pourrait, lors d'un événement particulier ou non (Fête de la Sciences, Fête des maths, etc) et grâce à des conférences (proposées par le département de Mathématiques) fournir l'occasion de revenir sur la vie et l'oeuvre de certains mathématiciens ayant contribué, grâce à leur apports, à construire l'édifice actuel des mathématiques.

Le département de Mathématiques a également édité une publication dans le but de compléter les informations qu'apportent ces panneaux.

Pour toute information concernant cette publication et l'emprunt de l'exposition, vous pouvez vous adresser au secrétariat du département de Mathématiques : 03 20 43 42 34  ou sabine.hertsoen@univ-lille1.fr

 

Citéphilo 2013

Ressemblances - PSEUDO - et faux-semblants

6 au 26 novembre 2013 - 17èmes semaines européennes de la philosophie - Pays invité le Japon

La brochure

Une erreur s’est glissée dans le programme :
La rencontre du mardi 12 novembre à la Rose des Vents sur le thème “Chapes de plomb et plafonds de verre” : nouvelle série des combats féministes, avec Françoise Picq, Julie Muret et Roseline Tiset, animée par Nathalie Rubel, aura lieu de 20h à 22h et non de 17h à 19h.

 

Citéphilo 2012

Vérité mathématique : vérité scientifique ?
Jean-Pierre Kahane, mathématicien, membre de l’Académie des Sciences

Samedi 10 Novembre 2012, 17h30 - 19h00, Palais des Beaux-Arts - grand auditorium - Place de la République - Lille

Débat animé par Adèle Van Reeth, productrice à France Culture.


« La science est l’asymptote de la vérité. Elle approche sans cesse, et ne touche jamais » (Victor Hugo). Jean-Pierre Kahane interroge les notions de vérité scientifique et de vérité mathématique. En physique, le critère de vérité d’une théorie est fondé sur la conformité aux faits. En mathématiques, c’est la relation entre le vrai et le démontrable qui fait preuve ; les mathématiques construisent leur vérité sur des axiomes et des théorèmes. La solidité des mathématiques tient aux démonstrations qui établissent la vérité des propositions à partir de celles qui sont déjà établies ou postulées. Comment se fait-il alors que les mathématiques soient si performantes pour décrire la réalité du monde physique ?


Mathématiques et réalité selon Poincaré
Igor Ly, Maître de conférences à l'Université de Provence

Jeudi 15 Novembre 2012 - 19h00 - 21h00, Lycée Faidherbe - 9, rue Armand Carrel - Lille

Débat animé par Valerio Vassallo, Maître de Conférence Université Lille 1

 

Le rôle que jouent les mathématiques dans les sciences physiques constitue l'un des objets centraux de la pensée philosophique de Henri Poincaré et est au coeur de la manière dont le grand mathématicien conçoit la « réalité objective », c'est-à-dire la réalité que nous donnent à connaître les théories physiques. La conférence a pour objet de présenter certains aspects de cette conception de la réalité physique, qui relie de manière complexe les réflexions philosophiques de Poincaré sur les mathématiques dans leur rapport avec l'expérience, sur les concepts de continuité et d'espace, sur l'expérience sensible, sur l'opération de mesure et sur le statut des lois de la physique. Dans cette perspective, la mathématique apparaît comme un mode de pensée qui permet une appréhension conceptuelle spécifique des phénomènes physiques et qui, dans son articulation avec l'expérience sensible, détermine ce que l'on appelle, en science physique, « la réalité ».

A la rencontre d'Alan Turing (1912-1954), inventeur de l'ordinateur
Jean Lassègue, philosophe, chercheur CNRS

Samedi 24 Novembre 2012 - 17h00 - 19h00, FNAC - Forum - Lille

Débat animé par Valerio Vassallo, Maître de Conférence Université Lille 1

 

Logicien renommé, inventeur de l'ordinateur, déchiffreur du code de la marine allemande pendant la Seconde Guerre mondiale, Turing, élève réfractaire à la culture classique pendant ses études secondaires, se découvre une passion pour les sciences en étudiant la nature qui l'entoure : la croissance des plantes, la chimie du soda... Finalement, il se révèle un mathématicien de génie, invente la fameuse machine de Turing et participe à la construction des premiers ordinateurs britanniques avant de proposer un modèle pour la croissance des formes biologiques. Itinéraire d'un homme qui a tout pour lui... sauf d'être homosexuel dans une Angleterre très conservatrice.
 

Pour plus d'informations vous pouvez consulter le site de Citéphilo

Citéphilo 2011

Dans le cadre des rencontres Citéphilo, 15èmes semaines européennes de la philosophie, Valerio Vassallo aura le plaisir d'accueillir