Master 1 Calcul Haute Performance, Simulation

Stages en France depuis 2012 :

Vous trouverez ci-après la liste des entreprises françaises ayant accueilli nos étudiants en stage :

  • AEROLIA à MEAULTE
  • Centre National de la Recherche Scientifique
  • INRIA Bordeaux Sud-Ouest
  • INRIA Lille Nord Europe
  • INST NAT Recherche informatique Automatique
  • Université de Strasbourg
  • Vallourec à Aulnoye Aymeries

Quelques témoignages des anciens :

Maxime Gobert – Promotion 2016 :

Pendant la troisième année de licence de mathématiques, j'ai décidé de me diriger vers les mathématiques appliquées en suivant le master 1 mathématiques appliquées, statistique. Dans un premier temps je pensais faire des statistiques et m’orienter vers le Master 2 ISN, attiré par la variété des domaines d'application. Mais pendant le M1 j'ai découvert d'autres applications des mathématiques, en particulier en physique. On y retrouve une grande diversité de domaines d'études, tous très actifs et en constant développement. J'ai alors décidé de m'orienter vers un Master 2 Calcul Scientifique. Le stage de fin de M1 (non obligatoire) m’a également conforté dans mon choix de M2.

 

Ayari Aymen - Promotion 2016 :

Après avoir obtenu  mon diplôme d’ingénieur en mathématique appliquées et modélisation orienté au domaine de la  physique  en Tunisie, j'étais à la recherche d'un master plus spécialisé dans le domaine du calcul numérique avec une bonne réputation et un bon réseau. A la fin du master 1 mathématiques appliquées, statistique, dans l’option calcul scientifique, j'ai certainement approfondi d’une part mes connaissances en mathématiques numériques et d’autre part je maîtrise  plusieurs outils informatiques nécessaires pour l’ingénierie mathématique.

 

Hélène Bloch – Promotion 2017 :

Après deux ans d’un parcours qui couvre les premières années des Licences de Mathématiques et de Physique (Mathématiques et Physiques Approfondies), j’ai fait une troisième année de Licence orientée Mathématiques pures en première année du Magistère de Mathématiques Fondamentales à l’Université de Strasbourg.  J’ai ensuite voulu m’orienter vers les mathématiques appliquées. Le Master 1 Mathématiques Appliquées, Statistique de Lille m’a particulièrement attiré car il débouche sur le Master 2 Calcul Haute Performance, Simulation dont les cours sont assurés en anglais. Ce Master 1 m’a apporté les bases de la programmation nécessaires pour effectuer un stage d’été (non obligatoire) à l’interface entre les mathématiques, l’informatique et la physique.

 

Aymeric Nayet – Promotion 2017 :

De fibre scientifique, j'étais au début de ma première année de Licence plus porté vers l'informatique mais ensuite je me suis tourné vers les mathématiques. En effet, la première année de Licence SESI à Lille est généraliste, mais elle a tout de suite attisé mon intérêt pour cette discipline. Après l'obtention de ma Licence de Mathématiques en 2016, ce Master était pour moi une évidence : initialement je ne me voyais pas poursuivre mes études au-delà de celui-ci et il alliait bien mes deux passions : l'informatique et les mathématiques. Son aspect professionnalisant (grâce aux possibilités de stage non obligatoire durant l’été notamment) m'a beaucoup plu. Il m'a apporté des bases solides en mathématiques appliquées et en programmation, et m'a transmis un goût certain pour la simulation numérique. Le travail encadré de recherche et le stage que j'ai effectué m'ont donné goût à la recherche, domaine dans lequel je souhaiterais désormais poursuivre après le M2 dans le cadre d'une thèse CIFRE.