La préparation à l'agrégation interne et CAERPA

Information


L'UFR de mathématiques de l'Université Lille 1 assurera en 2016/2017 une préparation au concours de l'agrégation interne.

préparation à l'écrit: les mercredis 14h-18h (amphi Cauchy, M1), à partir de septembre 2016,

préparation à l'oral: les vendredis 14h-18h, à partir de septembre 2016,

puis les mercredis 14h-18h à partir de février 2017 (salle Newton, M1),

et aussi cinq séances les samedis 26 novembre, 3 décembre, 10 décembre, 7 janvier et 14 janvier (à confirmer).

Note: Pour les collègues pouvant se déplacer deux séances sont organisées les mercredis 8 juin et 15 juin 2016 à partir de 14h au bâtiment P1 à la Cité Scientifique, Université Lille 1, Villeneuve d'Ascq, dans un amphi du RdC à préciser. Ensuite la rentrée aura lieu probablement le mercredi 7 septembre 2016 en amphi Cauchy du M1 (à confirmer).

Les inscriptions académiques obligatoires étaient ouvertes du 9 mai 2016 au 30 mai 2016 sur le site académique du Plan Académique de Formation.

L'inscription universitaire se fait en septembre 2016.

N'oubliez pas de vous inscrire aussi à l'automne (les dates seront précisées ultérieurement) au concours proprement dit.

Le site de Mme Blanc-Centi

Le site de M. Burnol

Le site du jury du concours

 

Présentation

 

Préparation au concours de l'agrégation interne et CAERPA

Le CAERPA c'est le Concours d'Accès à l'Échelle de Rémunération des Professeurs Agrégés de l'enseignement privé. Cette préparation est assurée par l'UFR de Mathématiques de l'université Lille 1.

La préparation à l'écrit consiste en la résolution et la discussion de solutions de problèmes posés, au cours des années antérieures, au concours de l'agrégation interne, ou à d'autres concours faisant appel à un programme comparable. Des "écrits blancs" sont organisés. Environ 5 séances sont consacrées à des compléments de probabilités, 2 ou 3 séances avant les épreuves de l'écrit, les suivantes étant plutôt orientées vers l'oral.

Lors des séances de préparation à l'oral, les futurs candidats présentent les 2 types de leçons attendues d'eux. Leur prestation est ensuite soumise à la critique, et donne l'occasion d'apporter, si besoin est, des compléments relatifs aux sujets traités.

L'inscription à cette formation se fait auprès du Rectorat (sur le site rectoral) au début du troisième trimestre (à des dates variables suivant les années).

Cette inscription n'est pas à confondre avec l'inscription au concours qui, elle, se fait en début d'année universitaire (septembre-novembre).

 

Rappels portant sur les conditions d'accès au concours et son déroulement

Pour ces rappels, nous nous sommes directement inspirés du fascicule "Agrégation interne de Mathématiques. Aide à la préparation" de B.Arsac (ADAPT Editions, Enseigner aujourd'hui).


Le concours interne est ouvert aux fonctionnaires de l'État, des collectivités territoriales ou des établissements publics qui en dépendent, sous réserve de justifier de cinq ans de service public et de l'un des titres ou diplômes suivants : professeurs certifiés et P.2p.2 titulaires (professeurs de lycée professionnel, y compris n'ayant pas la maîtrise) toute maîtrise, DEA, DESS, doctorat, diplôme d'ingénieur homologué.

Les maîtres auxiliaires et les surveillants (M.i-S.e.) ne sont pas autorisés à s'inscrire.

Il n'y a aucune limite d'âge.

Les professeurs enseignant dans le privé n'ont pas accès au concours interne de recrutement de professeurs agrégés, ceux des établissements sous contrat concourent pour l'accès à l'échelle de rémunération des agrégés. Les épreuves sont communes, le jury est le même. Mais les postes ouverts et les classements sont distincts, il y a publication de résultats séparés.

L'écrit du concours

L'écrit comporte deux épreuves de six heures chacune, et de même coefficient 5.

Traditionnellement, la première consiste en un problème d'algèbre et géométrie, la seconde est un problème d'analyse.
Le programme actuel figure au Bulletin Officiel n° 3 du 29 avril 1999. Il est voisin de l'ancien programme de spé. M, avec quelques ajouts, notamment en probabilités.

L'oral du concours

L'oral comporte deux épreuves de trois quarts d'heure, et de même coefficient 5.

Pour chacune, le candidat dispose de trois heures de préparation, avec documents. Le programme est le même que celui de l'écrit.

Avant la première épreuve, le candidat tire au sort une enveloppe contenant soit deux sujets d'algèbre et géométrie, soit 2 sujets d'analyse, et il fait son choix parmi ceux-ci. S'il a tiré une enveloppe contenant des sujets d'algèbre et géométrie, pour la seconde épreuve, il tirera une enveloppe contenant deux sujets d'analyse, et vice-versa.

Pour la préparation des épreuves orales, les candidats disposent, sur place, d'une bibliothèque convenablement fournie. Ils peuvent aussi utiliser leurs propres documents (ouvrages édités, non annotés - les notes personnelles, les polycopiés non édités sont interdits. Les calculatrices sont "déconseillées" - encore que, depuis peu, certaines leçons s'orientent vers l'algorithmique).

La première épreuve se divise en 3 périodes d'un quart d'heure chacune : présentation d'un plan, développement, questions du jury.

  • Le plan doit tenir entièrement sur le tableau, sans effacer. A ce stade de l'épreuve, on n'attend pas de démonstration.
  • Le candidat développe ensuite un point important de son plan (qu'il choisit librement), et comportant une démonstration conséquente. Ceci doit (devrait ) se faire sans recourir à des notes.
  • L'objet des questions du jury est de vérifier si, d'éventuelles imprécisions ou erreurs commise relèvent de l'étourderie (de l'émotivité,etc) ou de défaillances (plus) profondes ; si le sujet traité est dominé en théorie et en pratique ; si les choix du candidat sont motivés mathématiquement et pédagogiquement.

La seconde épreuve est de "présenter un choix d'exemples et d'exercices sur un thème donné". Dans un premier temps, le candidat présente et motive ses choix : puis il résout de façon détaillée 1 (ou 2) exercice(s) choisi(s) librement (sans recourir à ses notes) ; enfin le jury pourra lui poser des questions portant sur ceux qu'il n'a pas traités - le candidat est supposé être en mesure de résoudre les énoncés qu'il propose !

Pour la leçon d'exercices de l'oral, il est possible (souhaité?) que, pour l'un d'eux, le candidat ait recours à des logiciels mis, sur place, à sa disposition.

Après l'annonce des résultats, le jury publie, au Centre National de Documentation Pédagogique, un rapport, où figurent des commentaires sur le déroulement du concours de l'année ; l'énoncé des sujets posés à l'écrit et leur solution détaillée, assortie de remarques ; des conseils aux candidats pour les épreuves écrites et orales ; la liste actualisée des leçons d'oral ; des résultats statistiques et des conseils bibliographiques.

Contacts

Responsable pédagogique

Jean-François BURNOL - Bâtiment M2 - Bureau 019

Tél : +33 (0) 3 20 43 42 10

jean-francois.burnol@math.univ-lille1.fr

Secrétariat pédagogique

Christelle OUTTERYCK - Bâtiment M2 - Bureau 12

Tél : +33 (0) 3 20 43 65 58

Fax : +33 (0) 3 20 33 63 29

sec-pedagogique-math@univ-lille1.fr

Université Lille 1

UFR de Mathématiques

Cité scientifique

59655 Villeneuve d'Ascq Cedex